• Article sur une femme pompier au Québec

    Profession : femme pompier

     

    Québec, le 18 juin 2001 - Allure délicate, petite charpente et voix douce; ce n'est certainement pas le pompier que tous imaginent en pensant à ce dur métier plus traditionnellement réservé aux hommes. C'est pourtant le cas de Lucie Fortin, femme pompier à la Ville de Québec en poste depuis maintenant cinq ans.


     

     

    Que ceux qui pensent d'emblée que la femme pompier souhaitait exercer cette profession depuis sa tendre enfance se détrompent immédiatement! La passion de Mme Fortin est plutôt  née progressivement.

    Il y a seulement quelques années, alors qu'elle était à l'emploi de la Ville de Québec, la future femme pompier a participé à un concours afin de devenir préposée aux enquêtes d'incendies. Elle a rapidement décroché l'emploi qui l'a rapproché du métier de pompier.

     

     

     

    " Au début, je voyais intervenir les pompiers avec tout leur accoutrement et je me disais qu'ils étaient vraiment téméraires. Puis peu à peu, par la force des choses, j'ai commencé à réellement apprécier le travail qu'ils accomplissaient. J'ai vite réalisé que j'avais la piqûre pour ce métier ", raconte-t-elle en esquissant un sourire.

    C'est ainsi qu'elle a entamé une formation intensive échelonnée sur une période de huit mois, par le biais de cours du soir. Elle est ensuite entrée en fonction à la caserne de la rue des Pins, à Limoilou, avant de déménager à Duberger il y seulement deux mois. Au cours de la même période, la femme pompier de 39 ans a aussi ajouté une corde à son arc en devenant technicienne pour l'École des pompiers du Campus Notre-Dame-de-Foy. " Ce travail me permet d'encadrer les étudiants et de leur transmettre mes connaissances, en plus de maintenir mes méthodes de travail à jour ", indique-t-elle.

    Situation marginale

    Bien que les femmes soient maintenant parfaitement acceptées de leur collègues masculins, elles demeurent tout de même peu nombreuses à pratiquer le métier de pompier. Parmi les 250 pompiers intervenants à Québec, on compte seulement 6 femmes, les premières ayant été embauchées en 1992. Toutefois, selon Mme Fortin, ce n'est pas parce que les employeurs le veulent ainsi. " Il est clair que les employeurs souhaiteraient compter plus de femmes dans leurs rangs. Le problème est qu'uniquement 10% des candidatures qu'ils reçoivent proviennent de femmes ", précise-t-elle.

     
     

     

    Cependant, la situation n'a jamais empêché Lucie Fortin d'exercer son métier avec passion, bien au contraire. " J'ai une tendance naturelle à prendre les devants. C'est évident qu'au départ, je sentais que je devais plus faire mes preuves qu'un homme, mais l'équipe qui m'a entouré s'est montrée très collaboratrice. De toute façon, je ne considère pas avoir le sentiment que les hommes m'accordent des privilèges ", souligne-t-elle.

    Si elle avait à revenir en arrière, la femme pompier et technicienne referait exactement le même choix. " J'ai toujours l'impression de rendre un important service aux citoyens et c'est très gratifiant pour moi. Plusieurs personnes nous écrivent des lettres de remerciements après nos interventions et les gens sont toujours reconnaissants pour le travail que nous faisons. C'est ce que j'adore de mon métier ", explique-t-elle.

     

    Par Stéphane Cadorette, EducExpert


  • Commentaires

    1
    Emmy
    Mercredi 15 Septembre 2010 à 23:07
    Femme pompière
    Bonjour à vous, je suis tombé sur votre blog car je tentais de chercher des femmes pompières du Québec, et je me demandais sur quel site ou quel journal aviez vous trouvé cet article car dans le cadre dans un de mes cours universitaire nous tournons un documentaire sur les métiers non conventionnels que les femmes exercent. Je sais que l'article date de 2008, mais si vous rappelez d'où viens ce texte et bien j'adorais que vous communiquiez avec moi dans les plus bref délais. Merci beaucoup. Emmy
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :